Les Centraliens de Provence prennent les commandes d’un simulateur chez Airbus Helicopters

Un (trop) petit groupe de Centraliens a pu, avec les conseils de Nicolas BRISSET (ECP), découvrir le rôle de la simulation dans le cycle de développement des hélicoptères et prendre en main virtuellement deux machines pour survoler la région.

Photo Airbus Helicopters du simulateur du H175
Le simulateur du H175, grâce auquel nous avons virtuellement pu survoler la Provence

C’est un groupe de 15 Centraliens en Provence très motivés et intéressés que Nicolas BRISSET (Centrale Paris) a accueilli dans les meilleures conditions au sein des locaux d’Airbus Helicopters jeudi 4 février afin de leur faire prendre en main les simulateurs de développement.

L’objectif de cette visite ? Dans un premier temps il s’agit de nous expliquer en quoi consiste la simulation et le rôle important qu’elle tient dans la conception et la mise au point d’hélicoptères… La simulation ? Nous pouvons parler des simulations.

En effet, il existe plusieurs simulations. Nous pouvons mentionner la simulation numérique, utilisée pour concevoir et tester virtuellement des pièces et des systèmes, à la fois en statique (résistance, etc.) et en dynamique (contrôle du mouvement des pièces). Nous pouvons également mentionner la simulation de vol en cockpit réel (copie physique d’un cockpit de machine) ou… simulé à l’aide d’écrans tactiles. C’est cette dernière que nous allons éprouver par la suite.

Logo Airbus HelicoptersGrâce à cette introduction, Nicolas nous permet d’appréhender le rôle de ces simulations dans le développement d’un hélicoptère et leur importance dans l’anticipation et la réduction des risques : anticipation très en amont de défauts, validation d’agencements, etc. sont facilités et permettent de réduire les retours en case « conception ». Ainsi le cycle de développement se trouve sécurisé, son planning et ses coûts étant mieux maîtrisés.

Place ensuite à la prise en main… Chacun a pu à loisir prendre le manche d’un H175 ou d’une machine encore en conception dans l’un des deux simulateurs de vol mis à notre disposition. Malgré les mouvements chaotiques provoqués par la prise en main de pilotes novices, chacun retrouve sereinement le plancher pour reprendre ses esprits.

Un hélicoptère, ça vol très mal.

Le groupe s’est ensuite rendu à l’hôtel Royal Mirabeau d’Aix-en-Provence où Nicolas est revenu sur ce que nous avons vu avant que la discussion ne reprenne et ne suive son cours autour des questions que les participants ont soulevées sur le développement des hélicoptères, la complexité technique de ces machines « qui volent très mal » (sic) et les problématiques soulevées par l’usage des technologies modernes.

C’est après un bon repas que chacun a repris la route pour rentrer chez lui, l’esprit planant sans doute encore au-dessus du sol…

Une bien belle soirée qui ne devrait pas rester sans suite !… 😉

Un événement organisé par Clément VERDET

Auteur : Clément VERDET - EC Lille

Président des Centraliens de Lille en Provence --- Diplômé de Centrale Lille en 2005 --- Étant Toulonnais, je suis revenu dans la région en 2010 après 5 ans passés sur Paris. Je contribue depuis 2012 à l'organisation de nos événements et à la diffusion des informations auprès des Centralilliens de Provence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *